Pax et bonum

Pour tous les vôtres, pour ceux qui sont loin, pour ceux qui sont proches.

« Que la paix règne dans vos murs, le bonheur dans vos palais. » Ps. 121

Nos murs, ce sont nos maisons, nos foyers, nos familles.

Nos palais, ce sont nos coeurs, car il n’y a pas de lieu plus doux et plus aimable à habiter qu’un coeur aimant et généreux.

Que la Solennité de l’Épiphanie vous donne la grâce de reconnaître en l’enfant de la crèche, le Sauveur de toute l’humanité, l’unique médiateur de Dieu et des hommes, la voie et le chemin vers la Patrie. Cette voie ne se trouve qu’en Lui. Il n’y en a pas d’autre. C’est la voie de l’humanité. Pour aller vers Dieu, il faut passer par l’homme. Pour faire l’homme, il faut passer par Dieu. Que cette année soit pour vous celle du choix. Quelle société voulons-nous bâtir ? « La question qui agite aujourd’hui le monde autour de nous n’est ni une question de personnes, ni une question de formes politiques, c’est une question sociale. C’est de savoir qui l’emportera de l’esprit d’égoïsme ou de l’esprit de sacrifice ; si la société ne sera qu’une grande exploitation au profit des plus forts ou une consécration de chacun au service de tous. Il y a beaucoup d’hommes qui ont trop et qui veulent avoir encore ; il y en a beaucoup plus d’autres qui n’ont rien et qui veulent prendre si on ne leur donne rien. Entre ces deux classes d’hommes, une lutte se prépare et elle menace d’être terrible : d’un côté la puissance de l’or, de l’autre la puissance du désespoir ».
(F. OZANAM, Lettre à Louis JANMOT, 13 novembre 1836, n°137)

Je vous invite à vous mobiliser :

  1. Pour nos amis de la rue que nous accueillons dans la paroisse du 2 janvier au 2 mars, pour le dîner et la nuit. Que les paroissiens se mobilisent pour apporter un dîner, y participer, passer la nuit : inscriptions : dvincelot [at] gmail.com
  2. Pour l’enfance et la jeunesse. Il y a un effort supplémentaire à réaliser pour l’accueil et la formation des enfants et des jeunes à la paroisse. Les changements probables de calendrier hebdomadaire en primaire vont nous obliger à revoir notre mode de catéchèse.
  3. Mobilisation pour la famille. Le 13 janvier, ceux et celles qui souhaitent manifester pour le mariage civil, pourront nous rejoindre à 13 h 00, sur le parvis de l’église. Départ vers la porte d’Italie, lieu de regroupement du 5ème arrondissement.

Il n’est plus temps de rêver une France chrétienne qui n’a jamais existé. Il faut que quelques français catholiques, à la suite de sainte Geneviève, aient assez de foi et de courage pour inventer de nouveaux chemins d’humanité. Telle fut l’histoire du christianisme, en son expression la plus haute. Il y a suffisamment de femmes et d’hommes qui allient l’esprit et la charité sur notre paroisse pour que ces nouveaux chemins s’ouvrent. Pour le bonheur des hommes et l’Avènement de notre Sauveur.

Heureuse et douce année !

Père Jacques OLLIER