« Ide e fazei discipulos entra todas as naçoes » (Mt 28, 19)

« Allez ! De toutes les nations, faîtes des disciples ». Quels liens avec l’Évangile de ce dimanche, me direz-vous ? Aucun, hormis le fait qu’il s’agit toujours de la Parole de Dieu qui fait son oeuvre en chacun de nous parce qu’elle est entendue, écoutée, méditée et mise en pratique. Peut-être pouvez-nous en trouver d’autres ?

Pourquoi ce verset proposé à votre méditation ? Parce qu’il est le thème des prochaines journées mondiales de la jeunesse qui se dérouleront à Rio du 23 au 28 juillet. Rio ce n’est pas seulement la samba ou la salsa … ou quelques spécialités culinaires, c’est aussi le Christ du Corcovado qui, les bras grand ouverts, accueillera plusieurs millions de jeunes à l’invitation du Pape Benoît XVI. Ce sera l’occasion pour beaucoup de rencontrer, pour la première fois notre Pape François.

Toutes les continents seront représentés à Rio jusqu’au « continent numérique » selon l’expression de Benoît XVI. L’annonce de l’Évangile vise en effet tous les espaces, tous les temps et tous les cercles de notre existence des plus proches aux plus lointains, et revêt autant de modalités qu’il y a de sensibilités, autant de charismes qu’il y a de personnalités, de Saint Martin à la Bienheureuse soeur Rosalie Rendu, de Sainte Thérèse de Lisieux au Saint Père Damien de Molokaï, de Saint François-Xavier au Bienheureux Frédéric Ozanam, du Bienheureux Charles de Foucauld au Bienheureux Daniel Brottier… la liste varie selon le « panthéon » de chacun. Quelle qu’elle soit, elle nous renvoie toujours à notre propre responsabilité devant la mission qui nous est confiée : la nouvelle évangélisation. Ainsi, nous nous replaçons dans la lignée de ceux qui nous ont précédés, marqués du signe de la foi et qui dorment dans la paix.

Mais être missionnaire suppose, avant d’être envoyé, de devenir davantage disciple du Christ en se mettant à l’écoute priante de sa Parole. Ce n’est que parce que nous serons nous-mêmes disciples du Christ que d’autres le deviendront ; c’est la pédagogie de l’exemple et de la connaissance de l’autre, en même temps qu’une invitation constante à une conversion présente.

Père Stanislas LEMERLE