Carême

Le carême était à l’origine destiné aux catéchumènes qui devaient recevoir le baptême à Pâques. Leur dernier entraînement avant le baptême prenait la forme de 40 jours de préparation intense. Assez vite le carême fut étendu à tous les chrétiens adultes. Tous s’associaient au combat spirituel des catéchumènes qui est le combat du Christ contre tout ce qui s’oppose à Dieu. Non que cette lutte soit âpre. Elle est douce. Car elle se fait non selon les forces humaines, mais selon la grâce de Dieu. C’est l’essentielle leçon du carême. Entrer dans un combat qui n’est pas le nôtre, celui de la grâce. Ce qui nous oblige à abandonner quelques certitudes sur nous-mêmes.

« Dieu s’oppose aux orgueilleux, il donne aux humbles sa grâce » Épître de st Jacques 4,6

Le carême nous débarrasse de quelque poids par une triple disposition :

En priant nous nous attachons à Dieu comme à Celui qui sera notre Lumière un jour éternellement.

Par le jeûne nous nous attachons à Dieu comme à Celui qui sera notre nourriture un jour éternellement.

L’aumône nous attache à Dieu comme à l’Amour qui sera notre Vie un jour éternellement.

Ne nous chargeons pas trop en commençant notre marche. Ceux qui pèlerinent le savent. Il faut partir léger. Soyons donc humbles pour débuter ce carême et le finir dans les mêmes dispositions de coeur et d’âme. Choisissons un point de conversion. Et tenons-nous y !

Discipline du carême

Prière :

Chemin de croix tous les vendredis soirs à 18 h, dans l’église.
Tous les mercredis, 20 h 45 – 22 h 15 : Adoration et confessions.

Jeûne le mercredi des cendres et le vendredi saint :

Jeûner ne consiste pas à se priver totalement de nourriture mais à s’en priver substantiellement. Un petit déjeuner sobre, idem pour le déjeuner, et un repas du soir léger. Sont liés par la loi du jeûne tous les fidèles majeurs (16 ans et plus) jusqu’à la 60ème année commencée.

L’abstinence : de viande, le jour des cendres et chaque vendredi de carême. Mais on peut aussi être inventif ! Sont tenus à l’abstinence, les fidèles qui ont 14 ans révolus.

Aumône : Offrande de carême

Deux propositions :

  1. pour les Conférences Saint-Vincent-de-Paul jeunes (financement du plan igloo, des petits déjeuners, des déjeuners de Pâques et de Noël…)
  2. Pour une école copte catholique d’Alexandrie. Il s’agit d’aider à la catéchèse d’enfant (31 € par enfant ou à la prise en charge sanitaire, soit 400 € par enfant).