Si tu savais le don de Dieu

Vitrail de Saint-Etienne

Le sacrement de la confirmation est l’un des sept sacrements. Comme le baptême, il est reçu une seule fois dans la vie d’un chrétien. Avec le baptême et l’eucharistie, il fait partie des trois sacrements de l’initiation chrétienne, c’est-à-dire des sacrements qui, ensemble, permettent de devenir un chrétien à part entière.

Le sacrement de la confirmation n’est pas facultatif dans la vie chrétienne : avec la réception de l’eucharistie, il est vital pour que Dieu achève ce qu’il a commencé au baptême. Ainsi, est-il normalement requis pour deux baptisés qui se préparent au mariage ou pour être parrain ou marraine de baptême. Il est tellement important, qu’en cas de danger de mort, l’Église recommande que l’on confirme la personne « in articulo mortis », avant de donner l’extrême onction. C’est dire l’importance de ce sacrement dans la vie chrétienne.

Pourquoi une telle importance ? Parce que le don de l’Esprit est en quelque sorte l’aboutissement de toute l’oeuvre de Dieu. Il se donne lui-même en son Esprit, que l’on appelle justement le don de Dieu. Mgr BEAU, ce dimanche, en signant le front des confirmands, prononcera cette prière : « Sois marqué de l’Esprit Saint, le Don de Dieu ».
Dieu se fait connaître en son action, son dynamisme en nous. Comme je le disais aux enfants qui ont préparé la confirmation, il donne du « peps ». Il permet de choisir justement les chemins que nous devons emprunter, de prendre de bonnes décisions, d’ouvrir la bouche à bon escient, de connaître les mystères de Dieu.

L’onction de l’Esprit Saint se déploie en nous par sept dons :

  • Le don de Piété, pour prier avec ferveur.
  • Le don de Science, pour marcher sans jamais dévier de la voie du salut.
  • Le don de Force, pour surmonter courageusement toutes les épreuves.
  • Le don de Conseil, pour choisir ce qui est le plus convenable.
  • Le don d’Intelligence, pour comprendre que Dieu n’est pas de ce monde, qu’il n’est pas une grandeur spatiale ou temporelle, mais une grandeur immatérielle, incorruptible.
  • Le don de Sagesse, pour que mes actes soient bons et constructifs.
  • Le don de Crainte, pour ne pas retomber dans mes fautes passées.

Le mot confirmation vient du verbe latin “confirmare” qui veut dire encourager, consolider, affermir. On ne se confirme pas soi-même. C’est, depuis le temps des Apôtres, les évêques qui confirment. Ou plus exactement Dieu, par le ministère des évêques. Ce que montre l’énoncé de la prière consécratoire : « sois marqué de l’Esprit Saint ». L’usage du passif et non de l’indicatif : ‘je te marque » (comme on dit « je te baptise »), manifeste l’acte de Dieu se donnant lui-même.

Il n’est jamais trop tard pour être confirmé. La préparation dure neuf mois ( ! )

Inscriptions pour les enfants auprès de leur catéchistes ; pour les adolescents, voir l’aumônier ; les adultes, un prêtre à l’accueil ou Mme PAPRITZ (coordonnées de ces personnes dans le guide la paroisse ou sur le site : www.saintetiennedumont.fr)

Père Jacques OLLIER