L’Église mineure

Le cardinal André Vingt Trois, lors de son discours programmatique de 2005, demandait aux catholiques de Paris « Comment pouvons-nous rejoindre ceux qui ne nous demandent plus rien ? » L’archevêque de Paris souhaite main-tenant que les catholiques de Paris passent aux actes. Il propose à toutes les paroisses un temps d’évangélisation au moment de Noël.

Le conseil pastoral de la paroisse (composé d’une dizaine de laïcs et des prêtres nommés), en tenant compte du caractère propre de la paroisse, lui a répondu. Elle compte mobiliser ceux et celles que l’on ne voit pas assez, ceux qui viennent nous demander un sacrement mais que l’on ne voit plus guère ensuite. La paroisse leur propose de servir un déjeuner aux personnes de la rue.

Après avoir prié et réfléchi, le conseil s’est mis d’accord sur ce qui suit :

un déjeuner de Noël recueilli ponctué de chants et de lectures sera organisé dans la nef réunissant personnes de la rue et paroissiens et servi par ceux que vous inviterez à nous rejoindre (voir un peu plus bas) ; puis aura lieu un moment festif dans la salle des catéchistes où se prendra le dessert et où des cadeaux (gants, écharpes, bonnets, polaires…) seront offerts aux personnes de la rue.

En cette année de l’Appel, nous avons décidé de faire entrer les per-sonnes sans abri dans la Maison du Christ et de partager le pain avec eux. Le choix de la Nef pour le partage du repas a pour sens fort de mettre « les pe-tits » au centre de l’Église matérielle et spirituelle. L’aval de Monseigneur Beau a conforté notre choix de mettre nos invités au coeur du Royaume de Dieu pour que, par son amour et pour son amour, comme le Christ nous le demande, nous nourrissions ceux qui ont faim, abreuvions ceux qui ont soif, vêtissions ceux qui sont nus car « à chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus pe-tits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Matthieu 25, 31-46).

Nous aimerions convier un maximum de personnes à nous rejoindre pour l’accueil, le service, la vaisselle, l’animation.

Nous vous demandons bien simplement de nous indiquer les personnes du quartier que nous pourrions inviter à venir rendre ce service, le samedi 13 décembre 2014, de 10 à 16 h.

Les invitations seront faites par la paroisse en respectant bien sûr la discrétion voulue et sans constituer de fichier pérenne. Vous pouvez également inviter direc-tement les personnes qui vous paraîtraient susceptibles d’être intéressées.

Père Jacques Ollier