Lettre de l’archevêque aux curés

Vous le savez, «le synode des évêques a été convoqué par le pape en deux sessions, une session extraordinaire réunissant les présidents des conférences épiscopales avec quelques invités du Saint-Père, quelques experts et auditeurs en ce mois d’octobre 2014, puis une session ordinaire en octobre 2015. L’attention des médias sur les sujets de société est vive et l’attente des fidèles importantes.

Le Saint-Père a voulu que la voix des fidèles soit entendue. C’est pour-quoi l’an passé un questionnaire développé a été diffusé dont les réponses ont servi de base à la rédaction de l’Instrumentum laboris.

Je voudrais que le diocèse de Paris* suive et accompagne le travail entre les deux sessions. Je propose donc aux paroisses qui le souhaitent et qui le peuvent de constituer une « équipe synodale » de 6 à 12 membres à peu près, choisis par vous avec votre conseil pastoral. Cette équipe travaillerait entre janvier et la Pentecôte (24 mai 2015), au rythme qu’elle voudra—une fois par mois semblerait un bon rythme – à partir d’un matériel que le diocèse fournira. Les membres à choisir pour cette « équipe synodale » peuvent l’être de manière assez libre : couples mariés, parent seul, veuf ou veuve…, le principal est qu’ils puissent travailler ensemble. Je voudrais que cette équipe m’adresse un rapport avant la Pentecôte (24 mai 2015).

Le but sera de réfléchir, à partir de la vie concrète des familles, à ce que les paroisses pourraient faire encore pour elles. Mon souhait est d’écouter ainsi les fidèles à propos de leur vie familiale : qu’attendent-ils, qu’espèrent-ils de leurs paroisses et du diocèse ? Que sont-ils aussi prêts à faire ?

Merci à vous pour votre aide en cette opération. Je confie le synode à votre prière. Veuillez accepter, chers amis l’assurance de mon dévouement fraternel. »

Monseigneur André Vingt-Trois

Les familles qui constitueront cette équipe seront réunies par le Père Anatole.

*Des paroissiens ont participé à cette consultation.