Rentrée 2017

C’est la rentrée paroissiale ce dimanche. Une rentrée marquée par le souhait de nombreux paroissiens de voir se tisser entre eux des liens de fraternité comme nous y appelle Jésus : « À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Évangile selon saint Jean 13, 34-35). »

Nous croyons à l’amour universel. La fraternité universelle. Celle-ci n’est rendue possible que par une grâce extraordinaire.

Elle se donne déjà dans des relations de proximité, familiales, amicales. Car il est bien difficile d’aimer ce qui est loin, étranger à notre culture, notre langue.

Il nous faut nous habituer à aimer. Jésus commence par nous commander : l’amour du prochain, de notre voisin. Et cela tombe bien puisque voisinage, proximité est le terme grec qui a donné le mot : paroisse.

L’année passée, la paroisse a organisé un dîner de fraternité qui a été un beau succès. Tous ceux et celles qui y ont participé (ils étaient 80) ont souhaité rééditer. Des liens se sont formés. Des contacts pris. On se revoit. Et pas seulement à la messe.

« Voyez comme ils s’aiment… ». C’était là le constat des premiers observateurs de ceux qui se faisaient appeler chrétiens, au Ier siècle de notre ère : « La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme » (Actes des Apôtres, 4, 32)

Les témoignages des temps apostoliques sont unanimes à ce sujet : « Vous voyez, bien-aimés, combien la charité est chose grande et admirable, et il n’est pas possible d’en expliquer la perfection. Qui peut être trouvé capable d’y atteindre, sinon celui à qui Dieu en a fait la grâce ? Prions-le donc, et demandons à sa miséricorde d’être trouvés dans la charité, loin de toute acception de personne, exempts de reproches.  Toutes les générations, depuis Adam jusqu’à ce jour, ont passé, mais ceux qui ont été trouvés dans la charité par la grâce de Dieu demeurent dans le séjour des saints, qui se manifesteront lorsque apparaîtra le royaume du Christ. » (Épître de Clément aux Corinthiens 50, 1).

Cette année encore la paroisse propose plusieurs moments de fraternité. Bien sûr, la première et la plus essentielle est l’eucharistie dominicale où nous célébrons dans un même élan de générosité la Pâque du Seigneur, où nous levons les yeux aux cieux en priant d’un même cœur : « notre Père » qui fait de nous ses enfants et donc des frères.

Il y aura cette année 5 rendez-vous exceptionnels de fraternité

  1. Le déjeuner des Journées d’Amitié. Cette année, c’est un chef renommé qui nous régalera (26 novembre).
  2. Dîner fraternel : vendredi 26 janvier 2018, 20h – 22 h 30
  3. Pèlerinage sur les terres de Sainte Geneviève et la tombe de Charles Péguy, à Villeroy-Chauconnais (77) : dimanche 18 mars 2018, de 10h à 17h.
  4. Pique-nique tiré du sac : dimanche 8 avril 2018.
  5. Dîner fraternel : 1er juin 2018 ; 20h –22h30

Le dîner est simple et paisible. Il se passe dans des foyers de la paroisse. 7 ou 8 personnes s’y rejoignent. Dans chaque foyer le menu est le même. À 22h on se retrouve à l’église pour le dessert et pour chanter complies.

Que ce moment de grâce que nous avons vécu en fin d’année académique puisse se rééditer, pour le bien de tous et de chacun pour répondre à l’amour du Christ qui nous pousse et nous  presse

Bonne rentrée à toutes et à tous.

P. Ollier