« Catéchumènes, que la force du Christ vous fortifie »

Le nom catéchumène signifie « faire écho à la Parole de la Bonne-Nouvelle » (étymologiquement, le mot grec signifie “enseigné de vive voix »). Au 4e dimanche de carême, les catéchumènes, vivent leur 2ème scrutin. Ils reçoivent sur la paume des deux mains une onction avec l’huile des catéchumènes qui fut bénie par l’évêque à la messe chrismale par ces paroles:

« Dieu tout-puissant, tu es la force de ton peuple, tu veilles sur lui, et tu as créé l’huile, symbole de vigueur ; daigne bénir cette huile, accorde ta force aux catéchumènes qui en seront marqués : recevant de toi intelligence et énergie, ils comprendront plus profondément la Bonne Nouvelle et s’engageront de grand cœur dans les luttes de la vie chrétienne ; rendus capables de devenir tes fils, ils seront heureux de naître à nouveau et de vivre dans ton Église ».

Comme l’huile parfumée pénètre leur peau, c’est la force même du Christ qui les imprègne. Tels les lutteurs qui se couvraient le corps d’huile pour ne donner aucune prise à leur adversaire, les catéchumènes revêtent la grâce du Christ pour que soient repoussés les assauts du Tentateur. Que ni doute, ni peur, ni erreur n’entravent leur avancée vers Pâques, mais que leur intelligence s’enracine fermement dans la vérité. Plus encore, que soit affermi leur désir d’être témoins de la foi avec assurance tout au long de leur existence.

Nous tous, « vieux » baptisés, prions ardemment pour celles qui vont devenir nos sœurs en Christ. En effet, notre intercession les confortera dans le combat spirituel et leur désir de devenir filles adoptives du Père renouvellera en nos cœurs la joie d’être baptisés.

Père Gabriel Würz